Voyages

Pour aider à préparer un voyage au long cours.


Baïkal suite et fin

Nous nous reposons plutôt bien ici à Olkhon.
Nous jonglons entre petites balades, courses (eau et alimentation bébé), siestes, jeux, et repas à la cantine.
  
Les moments du repas sont parfois un peu fatiguant tant Poupi est constamment le centre d'intérêt.
Miss Poupi pleure toujours quand on la fait marcher et qu'après on veut la remettre dans la poussette pour aller plus vite. Elle ne veut plus sortir sans sa cagoule, ses gants et ses lunettes de soleil (on pense qu'elle se la pète un peu).

Il n'y a pas foule dans le village. De temps en temps, on croise des vaches qui viennent faire les poubelles après les chiens. On voit surtout le va-et-vient incessant des UAZ, ces mini-bus russes passent partout et increvables. J'en veux un ! Je suis sous le charme. Même taille/look que notre vieux combi vert, et encore plus passe-partout que notre California. Le top. 

Nous finissons par changer de chambre pour nos deux nuits restantes. Plus petite, et des sommiers en vraie planches de bois (dont aucune n'a la même taille). C'est du dur. Poupi a eu un mini lit de camp (jamais vu d'aussi petit), mais on pose quand même sa tente pop-up dessus (c'est son vrai lit à elle dont elle ne peut plus se passer). 

Nous avons fait une autre bonne rencontre aussi. 2 françaises cette fois, qui remontent la moyenne des français pas sympas. Vous savez, mon coup de gueule sur Facebook de ces français qui ne savent pas dire bonjour. Heureusement que certaines personnes savent vivre.
Avec nos deux compatriotes de train, on arrive à 4 personnes sympas contre une bonne dizaine de... dois-je le dire ? 

Brigitte et Sylvie sont un couple de baroudeuses supers sympathiques (et je ne dis pas ça parce qu'elles vont peut-être me lire !). C'est agréable de discuter avec elles, elles ont de l'expérience à revendre et des histoires intéressantes à raconter (pas seulement de voyages). De vraies baroudeuses : elles ont déjà fait le Québec, le Vietnam, et là en Russie, après ce sera un passage en Mongolie, puis en Chine pour arriver au Laos et ensuite Thaïlande et retour à leur potager dans les Cévennes. Voilà deux soirs que nous dînons ensemble. 

Seul regret, ne pas avoir bu de la bière ensemble ! (vu qu'elles sont fans comme nous aussi). Ce ne sera que partie remise, si/quand on rentre en France, on ira boire la bière chez elles.

Leur blog : On y va !


Pour le retour en mini-bus à Irkutsk, ce fût épique ! On a eu très très peur (pour moi équivalent à l'avion, donc flippant !). Notre chauffeur avait déjà beaucoup de routes, donc fatigués, il roulait hyper vite (en moyenne donnée par notre GPS 115 km/h sur des routes limitées à 90 et n'oublions pas gelées). Téléphone au volant, arrêt pour faire le plein de boissons énergisantes, bref FAST and FURIOUS en vrai de vrai.
Poupi a dormi et regardé des dessins animés, pas vu que ses parents transpiraient de partout.

Finalement, notre plus mauvais souvenir russe sera celui-ci : la Marchroutka ou bus collectif russe.
Sympas d'être avec d'autres personnes, mais hyper dangereux, aucune sécurité (on ne parle même pas de sécurité "enfants"), vitesse et quoi d'autres encore ? Bref, pas sûr qu'on en refasse un jour ! 



Voici ci-dessous "toutes" les photos de Loup du lac Baïkal.  

Informations

Trajet Koujhir/Irkutsk




SUIVEZ-NOUS

Accompagnez-nous en temps réel, ou découvrez nos dernières positions.

Distance actuellement parcourue :
Dernier enregistrement :

Partenariat

Vous souhaitez devenir partenaire et/ou nous demander des photographies ? Nous faire tester des produits ? Nous inviter à manger ou à l'apéritif ?

N'hésitez pas à nous contacter, nous étudirons vos propositions avec attention (surtout pour manger...).

Lire les conditions générales du site.

Ils nous font confiance.
Suivez-nous sur les réseaux !
© 2015 songe.eu