Voyages

Pour aider à préparer un voyage au long cours.


Hiroshima et le G7

Comment dire... je me faisais une joie immense d'aller à Hiroshima, j'en avais très envie et puis une fois sur place, le charme est tombé.

Tout à commencé dans une petite ville où nous nous sommes arrêtés manger, un peu avant la ville d'Hiroshima. Là, l'ambiance fut tout autre que accueillante comme nous l'avions vécu jusqu'à lors.
Nous sommes vraiment devenus des "attractions" au restaurant, et dans le parc pour enfants où nous nous sommes arrêtés pour faire jouer notre demi-portion, on a senti un léger froid. Des enfants et leurs parents jouaient et d'un coup, dès que notre Poupi s'est approchée pour jouer avec les enfants, ils sont tous partis...

Cela nous a beaucoup surpris car Hiroshima et ses alentours, c'est très touristique donc des étrangers, ils ont l'habitude d'en voir.
Le soir venu, nous cherchons un parking (gratuit) pour dormir. 
Il y a de nombreux parkings en hauteur d'Hiroshima, donc pourquoi pas.
Nous nous faisons déloger au moins 4 fois, car finalement, tous les parkings ferment à 21h. Un monsieur vient mettre des chaînettes et nous met dehors, 1 fois, 2 fois... ça devient épuisant moralement.

Nous finissons par trouver un parking non fermé près d'un magasin.
Ce sera dodo rapide et demain, on devra bouger très tôt pour ne pas déranger.
Levés à 6h, on se prépare, on range tout quand à 7h, nous sommes prêts à partir mais Poupi joue un peu dehors.
Une employée du magasin arrive, nous la voyons de loin. On la voit au téléphone et à peine 5 min après, un monsieur vient nous voir et nous dit d'un ton "hyper gentil" : GO OUT ! GO OUT ! (soit partez !)
OK, on range le petit camion avec lequel Poupi jouait et on s'en va, en étant pris en photos par le "gentil" monsieur. 

A Hiroshima, autre ambiance, nous tombons en plein G7 sur les armes nucléaires.
Policiers partout et fermeture quasi total du parc de la Paix pour que les gros messieurs qui dirigent le monde et se gavent de sushis et saké, puissent venir visiter les lieux et déposer des fleurs pour soit-disant faire la paix dans le monde.
Tous tendus, impossible de se balader sans se faire remettre sur le chemin à suivre par des hordes de policiers et leur corde tendue : ne passez pas ici, là c'est interdit, ici c'est fermé.
Bref, journée de mer.... comme on dit. 

Mais comme, on se l'était promis, nous tenions à déposer notre grue avec vos messages.
Impossible d'avoir accès au monument des enfants, nous déposons notre grue sous le bâtiment au-dessus duquel la bombe est tombée.
Nous sommes ensuite coincés dans un office du tourisme, encerclés par des policiers car les gros messieurs qui dirigent le monde passent autour de nous avec leur armée d'hommes en costumes.

En somme, Hiroshima n'a pas été le moment dont je rêvais. Un vrai cauchemar !
Pour finir, en quittant la ville, nous nous faisons arrêtés et contrôlés par 6 policiers (oui 6 !) dont aucun ne parle anglais. Contrôle de papiers fait tout de même avec le sourire.

Nous avons fui Hiroshima rapidement après cela. On s'est même demandé si cela valait le coup de revenir pour se rendre à l'île de Miyajima juste en face d'Hiroshima.
On a hésité et finalement, on est bien allé à Miyajima et ce fut une excellente journée dont on vous parle prochainement !

 

Nous avons pu photographier le monument aux enfants (photo ci-dessous) qui a été ouvert quand nous quittions le parc (nous avions déjà déposé la grue) et visiter le musée consacré à la bombe (musée très poignant mais tellement petit et bondé de monde ! Quel dommage car c'est très intéressant et bouleversant aussi). Près du monument où la bombe a été larguée (point rouge sur la photo/maquette ci-dessous), des victimes viennent parler et montrer des coupures de journaux, des objets leur appartenant, et aussi aident à créer des grues en papier.

Informations

Carte Hiroshima parc de la Paix




SUIVEZ-NOUS

Accompagnez-nous en temps réel, ou découvrez nos dernières positions.

Distance actuellement parcourue :
Dernier enregistrement :

Partenariat

Vous souhaitez devenir partenaire et/ou nous demander des photographies ? Nous faire tester des produits ? Nous inviter à manger ou à l'apéritif ?

N'hésitez pas à nous contacter, nous étudirons vos propositions avec attention (surtout pour manger...).

Lire les conditions générales du site.

Ils nous font confiance.
Suivez-nous sur les réseaux !
© 2015 songe.eu